Actualités

Actualités

Décembre 2020 à janvier 2021 : réalisation d’un nouveau forage d’exploitation pour l’AEP du SIVOM de la région de Collorgue

Le SIVOM de la région de Collorgues exploite un champ captant au lieu-dit « la Font du Rang », sur la commune de Montaren-et-Saint-Médiers.
Afin de sécuriser la capacité de production de ce captage d’eau potable, un des deux forages d’exploitation du site a dû être remplacé. Dans ce cadre, BERGA-Sud a été missionné par le Maître d’Ouvrage pour engager les démarches administratives nécessaires à la réalisation du nouvel ouvrage et superviser les travaux de foration.
Le nouveau forage, profond de 185 m, vient de faire l’objet d’essais par pompage qui ont mis en évidence sa bonne productivité et la bonne qualité de l’eau.
Les dossiers réglementaires associés à ces travaux sont en cours.

Août 2020 à mars 2021 : réalisation d’un essai par pompage de très longue durée sur le forage AEP de Cases-de-Pène (66)

Les travaux réalisés pour le compte de PERPIGNAN MEDITERRANEE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE (PMMCU) concernent la réalisation d’un pompage de très longue durée (3 mois) à fort débit (300 m3/h) sur le forage de Notre-Dame de Pène à Cases de Pène, en vue de l’évaluation de l’impact qualitatif et quantitatif de ce prélèvement sur la ressource aquifère karstique.
BERGA-Sud, en groupement avec les sociétés AQUAFORAGE et HP Ingénierie, a réalisé le suivi qualitatif et quantitatif des eaux d’exhaure du forage et de l’Agly, le suivi piézométrique sur des piézomètres de contrôle, la réalisation d’un double traçage (Agly et piézomètre dans les calcaires) et le suivi de la restitution des traceurs par installation d’un fluorimètre et de fluocapteurs.

Mise en place d’un Système de Management Environnemental

BERGA-Sud met en place un système de management environnemental. Après un audit interne, nous sommes en train de déployer plusieurs plans d’action pour approfondir notre engagement dans la protection de l’environnement et du personnel. Notre métier d’hydrogéologue est par nature sensible à l’environnement et à la protection des milieux, nous visons la labellisation ENVOL d’ici à la fin de l’année.
En parallèle, tous les membres de l’équipe ont obtenu la certification Sauveteur Secouriste du Travail (SST) et nos actions nous mènent jusqu’à une future potentielle labellisation environnementale.

Suivi quantitatif des aquifères exploités par le Syndicat Mixte de Garrigues Campagne (SMGC)

Le Syndicat Mixte de Garrigues Campagne (SMGC) exerce les compétences eau potable et eau brute pour 24 communes à l’est de l’Hérault. Les prélèvements d’eau s’élèvent aux alentours de 6 000 000 m3/an répartis sur 6 sites de production. Depuis 2018, la Syndicat a missionné BERGA-Sud pour effectuer le suivi quantitatif des différents aquifères exploités :
1. les calcaires jurassiques du compartiment oriental de la source du Lez,
2. les calcaires crétacés des bassins de Castries et Sommières,
3. les molasses miocènes du bassin de Castries,
4. les calcaires jurassiques du pli est de Montpellier.
Nous réalisons la surveillance des eaux souterraines exploitées par le SMGC sur huit points de mesure équipés d’appareils enregistrant en continu le niveau piézométrique. Chaque année, une synthèse de l’évolution des eaux souterraines est donnée en regard de la pluviométrie et des prélèvements du Syndicat.

Juin 2020 – décembre 2020 : Suivi hydrogéologique des travaux de franchissement de l’Orb – AQUA DOMITIA

Le projet AQUA DOMITIA prévoit la pose d’une canalisation souterraine dans les PPR des captages de Limbardié (Murviel-lès-Béziers) et de la Plaine de Sévignac (Cazouls-lès-Béziers). Un micro-tunnelier réalise actuellement un fonçage sous l’Orb pour la mise en place de cette conduite souterraine.
BRL (Maître d’Ouvrage) a mandaté BERGA-Sud afin de réaliser le suivi hydrogéologique des travaux et d’accompagner le Maître d’œuvre vis-à-vis des aspects réglementaires relatifs au Code de l’Environnement et au Code de la Santé Publique. Ces travaux étant situés dans des périmètres de protection rapprochée de captages au sein d’une nappe fortement vulnérable, les enjeux sanitaires sont donc élevés.

Covid-19

Chers clients, chers partenaires,
Suite aux mesures de confinement visant à lutter contre la propagation de la Covid-19, BERGA-Sud a mis en œuvre un plan de continuité d’activité. Notre équipe continue d’assurer ses missions en télétravail, vos interlocuteurs sont joignables sur les courriels et numéros de téléphones mobiles habituels. Toutes les réunions et visites de terrains sont reportées. Soyez assurés que nous mettons tout en œuvre pour assurer dans les meilleurs conditions la continuité de notre service et de nos engagements

Juillet 2019 : Réalisation des diagnostics des forages AEP Richter et Candiac 1 pour la commune de Vauvert

La commune de Vauvert est alimentée en eau potable par des prélèvements réalisés dans la nappe de la Vistrenque au niveau de 4 captages (Candiac 1, Candiac 2, Richter et Banlènes). Dans l’objectif de vérifier l’état des forages Candiac 1 et Richter, le service des eaux de la commune de Vauvert a sollicité BERGA-Sud pour réaliser leur diagnostic en association avec l’exploitant. Les deux ouvrages ont fait l’objet d’un développement, d’une inspection vidéo et d’essais par pompage.

Mai 2019 – mars 2020 : Pilotage des opérations de diagnostic et de réhabilitation de forages AEP sur le territoire de la Communauté de Communes des Aspres

La Communauté de Communes des Aspres exploite de nombreux captages sur son territoire. Dans le cadre des opérations de surveillance et d’entretien prévues par l’Arrêté « forages » du 11 septembre 2003 (DEVE0320170A), BERGA-Sud est chargé d’encadrer les investigations et travaux mis en œuvre sur sept d’entre eux sur les communes de Banyuls dels Aspres, Brouilla, Terrats, Thuir et Trouillas.

Juillet à Octobre 2019 : réalisation d’un nouveau forage d’exploitation pour l’AEP de la commune de Montredon des Corbières

BERGA-Sud met actuellement en œuvre des essais par pompage de longue durée à fort débit pour le compte du Grand Narbonne Communauté d’Agglomération. Ces travaux interviennent dans le cadre du renforcement de l’alimentation en eau potable de la commune de Montredon les Corbières et notamment pour la desserte AEP du futur parc d’activités de la plaine de Névian-Montredon des Corbières.
Les travaux de réalisation du futur forage d’exploitation ont été réalisés entre mi-juillet et mi-août 2019. Le forage intercepte l’aquifère des dolomies vacuolaire hettangiennes. Des essais par pompage d’un mois au débit de 70 m3/h ont été réalisés en septembre 2019, en parallèle de l’exploitation du captage de Croix Blanche à son débit maximal autorisé. Les premiers résultats montrent un potentiel compatible avec les besoins et un impact mesuré sur la ressource.

Août 2019 : suivi des travaux de réfection d’un captage de source pour la commune de Fraïsse-sur-Agoût

Le hameau de Rescol, situé sur la commune de Fraïsse-sur-Agoût, est alimenté en eau potable à partir du captage de la source de Rescol. Suite à l’avis de l’hydrogéologue agréé en matière d’hygiène publique, des travaux de reprise ont dû être réalisés sur le captage.
Ces travaux consistaient principalement en la réalisation d’une fouille, au dégagement des drains existants et à la mise en place un système de drainage comprenant des regards de visite amont et aval.
La reprise du captage de Rescol a permis d’améliorer la quantité d’eau captée (augmentation du débit de l’ordre de 50 %) et de sécuriser la qualité de la ressource vis-à-vis des infiltrations superficielles (augmentation de la profondeur du drain, pose d’un géotextile et d’une géomembrane).

Juin 2019 : Réalisation d’un forage d’exploitation au captage de Crève Caval pour l’AEP de St Gervasy

La commune de St Gervasy est alimentée en eau potable par le captage de Crève Caval constitué de deux forages F1 et F2. Suite à différents diagnostics (essais par pompage, suivi piézométrique, inspection vidéo) ayant montré une dégradation de F2, la Communauté d’Agglomération Nîmes Métropole a souhaité la création d’un nouvel ouvrage d’exploitation en substitution de F2. Dans ce cadre, BERGA-Sud a piloté les travaux de réalisation du forage dans les alluvions de la nappe de la Vistrenque sur une profondeur de 20 m et mis en œuvre des essais par pompage de développement et de qualification.

Mars 2019 : réalisation d’un nouveau forage d’exploitation pour l’AEP de la commune de Collias

La commune de Collias (30) est alimentée en eau potable à partir de prélèvements réalisés dans le forage de la Grotte de Pâques. Cet ouvrage peu profond et ancien, situé sous le porche d’entrée de la Grotte, intercepte l’aquifère des calcaires barrémiens à faciès urgonien en rive gauche du Gardon. Dans le cadre de l’effacement projeté du seuil sur la rivière et afin de sécuriser son approvisionnement, la commune a confié à BERGA-Sud les études hydrogéologiques d’implantation, de conception et d’encadrement des travaux de réalisation d’un nouvel ouvrage d’exploitation. Le nouveau forage fait 45 m de profondeur et intercepte plusieurs venues d’eau pour un débit disponible largement compatible avec les besoins communaux.

Mars 2019 : Étude hydrogéologique de délimitation des AAC et cartographie de la vulnérabilité intrinsèque de 6 captages AEP de la Communauté d’Agglomération du Pays de l’Or.

Deux secteurs d’études le secteur Valergues avec deux captages (Bénouïdes et Bouisset 2) et le secteur Mauguio (Vauguières le Bas F1, Vauguières le Bas F2, Garrigue Basse et Écoles 2009).
Les résultats de l’étude bibliographique, des campagnes piézométriques (basses eaux et hautes eaux), des méthodes analytiques utilisées (secteur Valergues) et de la modélisation du fonctionnement hydrodynamique du secteur Mauguio, ont permis la délimitation des AAC des différents captages. Différentes propositions de cartographie de la vulnérabilité ont été mises en œuvre et présentées au COPIL.

Février – Mars 2019 : Réalisation d’un forage d’eau potable pour le site des Orpellières, commune de Sérignan

Dans le cadre du projet de création de la maison de site des Orpellières, sur la commune de Sérignan, porté par la Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée, BERGA-Sud a réalisé en mars 2019 le pilotage hydrogéologique de la création d’un nouveau forage d’eau potable destiné à la consommation humaine. Cet ouvrage capte l’aquifère contenu dans les sables de l’Astien à plus de 100 mètres de profondeur. BERGA-Sud est en charge du montage du dossier d’autorisation au titre du Code la Santé Publique.
En parallèle, BERGA-Sud a également réalisé les études géologiques et hydrogéologiques nécessaires à la conception et au dimensionnement du futur dispositif d’assainissement autonome des eaux usées du site.

Juillet/août 2018 : Réalisation d’un forage de reconnaissance pour l’AEP de la commune de Lunel.

Afin de diversifier et sécuriser son alimentation en eau potable, la commune de Lunel cherche une seconde ressource souterraine à exploiter, pour un complément en période de pointe ou un secours en cas de pollution au niveau de son captage principal sollicitant les cailloutis villafranchiens. BERGA-Sud a suivi les travaux de réalisation d’un forage de reconnaissance au marteau fond de trou dans les formations calcaires du Valanginien supérieur, dont les 39 premiers mètres ont été isolés par cimentation. Plusieurs venues d’eau ont été rencontrées entre 100 et 120 m de profondeur, avec un débit au soufflage de l’ordre de 30 m3/h.

Juillet 2018 : Réalisation d’essais par pompage au captage du Palay à Cabrières.

Dans l’objectif d’augmenter les prélèvements sur le captage de Cabrières, et de réviser sa DUP, la Communauté d’Agglomération de Nîmes Métropole a souhaité la réalisation d’un diagnostic des forages F1 et F2 du champ captant du Palay, interceptant l’aquifère karstique du Barrémien inférieur. BERGA-Sud a piloté les inspections vidéo sur chaque forage pour établir leur coupe et observer leur état, ainsi qu’une campagne d’essais par pompage menée sur 2 semaines et les analyses qualité associées. Les premiers résultats permettent d’envisager une exploitation à 30 m3/h sur F1 et 50 m3/h sur F2.

Été 2018 : lancement du projet de valorisation du site de la Presqu’île des Orpellières sur la commune de Sérignan.

La Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée mène un projet de réhabilitation du site des Orpellières et d’aménagement d’une maison de site à caractère écotouristique et culturel. Dans ce cadre, au sein d’un groupement d’entreprises regroupant architectes, paysagistes, scénographes, hydrauliciens, économistes, BERGA-Sud met en œuvre ses compétences hydrogéologiques pour piloter les travaux de réalisation d’un nouveau forage d’eau potable destiné à la consommation humaine, depuis sa conception jusqu’à sa régularisation administrative et sa mise en service. En parallèle, BERGA-Sud réalise les études hydrogéologiques nécessaires à la conception et au dimensionnement du futur dispositif d’assainissement autonome des eaux usées du site.

Octobre/novembre 2017 : Réalisation d’un forage d’exploitation pour l’irrigation des espaces verts du PRAE Michel Chevalier

La recherche d’eau menée sur la commune de Soumont, à proximité de l’ancienne mine d’uranium de St Martin du Bosc, a abouti en octobre 2017 à la réalisation d’un forage de 242 m afin de capter l’aquifère des dolomies karstifiées du Géorgien supérieur. Les venues d’eau supérieures issues des grès et conglomérats autuniens ont été isolées par cimentation sur les 115 premiers mètres. Les résultats des essais par pompage, effectués en novembre 2017 sur ce nouveau forage d’exploitation, garantissent la satisfaction des besoins en eau du PRAE évalués à 30 m3/h.

Janvier 2018 : Lancement de l’étude hydrogéologique des bassins versants souterrains (phase 1 de l’étude AAC) de 6 captages AEP (dont 4 classés prioritaires) de la Communauté d’Agglomération du Pays de l’Or.

Les BET BERGA-Sud et LITHÉO réalisent l’étude de détermination des aires d’alimentation de 6 captages AEP, et les BET ENVILYS et LISODE effectuent le diagnostic territorial des pressions, les programmes d’actions et la concertation citoyenne concernant l’ensemble des 10 captages AEP du Pays de l’Or. Cette phase 1, menée par BERGA-Sud vise à caractériser la nappe des cailloutis villafranchiens, d’un point de vue quantitatif et qualitatif dans les secteurs de Valergues (captage Bouisset 2 et captage prioritaire Benouïdes) et de Mauguio Est (captage Garrigues basses et captages prioritaires Vauguières le Bas F1 et F2 et les Ecoles 2009).

Décembre 2016 : La phase 1 de l’étude des pollutions sur le bassin versant Lez-Mosson-Étangs Palavasiens s’est achevée

Les BET ENVILYS et BERGA-Sud réalisent l’étude de la pollution des cours d’eau et des eaux souterraines par les pesticides sur le territoire du SYBLE (Syndicat du Bassin du Lez). L’état des lieux de la qualité des ressources superficielles et souterraines, et de l’eau potable, a consisté en l’analyse de 22 masses d’eau superficielles et 10 masses d’eau souterraines. 35 captages AEP ont été identifiés sur les 13 entités hydrogéologiques étudiées, de nature karstique principalement (garrigues Nord-Montpelliéraines, avant pli et pli de Montpellier, massif de la Gardiole) et alluvionnaire (plaine littorale).

Septembre 2016 : Recherche d’une ressource de renforcement pour répondre au déficit de productivité des sources AEP de la commune de Bellegarde et de Fourques

Les résultats des essais par pompage, réalisés sur ce nouveau forage d’exploitation, garantissent à la commune de disposer d’une ressource complémentaire de bonne qualité, qui peut pallier le déficit de débit des sources en période d’étiage.

Juin 2015 – octobre 2016 : Projet de substitution du captage de la nappe d’accompagnement du Vidourle pour le SIAEP de Corconne-Liouc-Brouzet lès Quissac

Identification d’une importante ressource en eau souterraine dans les calcaires jurassiques du Bois des Rabassières : étude hydrogéologique, implantation, prospection géophysique, pilotage des travaux de réalisation du forage de reconnaissance, essais par pompage, acidification, transformation en forage de pré-exploitation.